À table !

Je me suis interrogée sur ce qui fait identité, entre déterminisme social et singularité individuelle. A partir du propos de Jean Anthelme Brillat-Savarin
« Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es », j’ai choisi le thème de la nourriture (le repas, la conservation des aliments, les courses, le retour des courses, le caddie, le congélateur et aussi le contexte, les pièces où la nourriture est entreposée) qui renvoie à des temps différents et des lieux multiples.

L’alimentation est conditionnée par différentes dimensions, sociale, économique et culturelle. On ne choisit pas les mêmes aliments selon les normes auxquelles on adhère, nos goûts, notre sensibilisation au discours sur le lien santé et alimentation (5 légumes par jours), les lieux où l’on s’approvisionne : le marché, le supermarché ou le potager. Si le domaine alimentaire traduit une certaine forme d’identité, je me suis interrogée sur ce que je mangeais et y avait-il des héritages alimentaires ? Un entretien sonore avec mes grands-parents accompagne l’installation de cette série réalisée avec eux.

Ce projet prend également la forme d’une édition en format A5 de 52 pages.